CERTIGNA - À la rescousse des sites non sécurisés

À compter du 24 octobre 2017, Google pénalisera tous les sites (marchands ou autres) non sécurisés par HTTPS en affichant l’alerte « Not secured ». Parmi les risques : une déperdition massive des visiteurs et une dégradation du référencement.
 

CERTIGNA certifie votre site en HTTPS en quelques clics seulement

Depuis plusieurs mois, Google mène une campagne pour imposer à tous les sites le passage en mode HTTPS.
À compter du 24 octobre 2017, tous les sites non « équipés » de certificat SSL afficheront le message « Not secured ».

Tous les sites nécessitant des renseignements confidentiels (exemple : e-commerce, sites avec formulaire de contact, etc.) sont dans l’obligation d’avoir un certificat SSL normé, dans le cadre de la protection d’échange de données notamment.

En effet pour les sites e-commerce, l’intérêt est vital. C’est un élément de réassurance pour l’acheteur durant la phase de paiement, mais c’est également un positionnement en termes d’image pour le site (respect des données personnelles, confidentialité, intégrité des données échangées, etc.).

Le risque majeur pour les sites internets NON SECURISÉS est de voir leur fréquentation chuter. La présence d’un label « Not secured » sur leurs pages fera assurément fuir les visiteurs.

Quant au positionnement dans le SERP (résultats de recherche dans le navigateur), Google privilégiera évidemment le référencement des sites étant sous le protocole HTTPS.

CERTIGNA garantit les sites en HTTPS

Le certificat CERTIGNA SSL garantit à l’internaute une navigation sur un site légitime. Pour preuve, l’adresse du site consulté passe du HTTP au HTTPS. L’utilisation du certificat CERTIGNA SSL permet également de garantir le chiffrement des données entre l’internaute et le site internet pour éviter que des données confidentielles puissent être interceptées par un internaute malveillant. 

Tous les certificats CERTIGNA SSL sont conformes aux dernières normes françaises (RGS) et européennes (ETSI EN 319 411-1) et sont intégrés dans les principaux navigateurs du marché. 

Comment obtenir son certificat ?

Pour l’obtenir, il suffit de le commander sur le site CERTIGNA. Le demandeur reçoit alors un fichier au format spécifique (pkcs#12) qui, une fois installé sur le serveur, permet de passer ce dernier en HTTPS.

Coût moyen du certificat SSL CERTIGNA : 100 euros/an

À propos de Certigna :

Certigna est une marque de Dhimyotis, opérateur et Tiers de confiance européen certifié, spécialiste de la cybersécurité et de la confiance numérique.

La société Dhimyotis, filiale du groupe Tessi, accompagne la transformation digitale des entreprises en sécurisant les transactions, les identités et les informations échangées sur internet. Elle permet ainsi de limiter les risques de fraude, l’usurpation d’identité et la violation de propriété intellectuelle. 

Créée en 2005, Dhimyotis est basée à Villeneuve d’Ascq (59).

Certigna, racine mondiale :

Certigna est intégrée chez Apple (MacOSx), Microsoft (Windows), Mozilla (Firefox et Thunderbird), depuis juillet 2009. Il s’agit d’une des très rares solutions européennes qui garantisse la sécurité des échanges et la confiance numérique. Reconnue sur les ordinateurs du monde entier, Certigna permet de vérifier l’identité des internautes et des sites.

Plus d’informations sur www.certigna.fr

Télécharger le communiqué de presse