Développement durable

Dès 2005, Tessi a initié une politique de développement durable et a formalisé ses engagements au travers d’une charte éthique.

Afin d'aller plus loin dans sa démarche, Tessi a décidé d'adhérer au Pacte Mondial des Nations Unies dès janvier 2011. A travers cette démarche, Tessi a la volonté d’appuyer son développement sur un ensemble de valeurs et de principes, mis en œuvre par ses dirigeants et ses collaborateurs et affirme clairement son engagement éthique, environnemental et sa responsabilité dans tous ses domaines d’activités.

La politique RSE de Tessi

En tant qu'entreprise responsable, Tessi a multiplié depuis 6 ans des actions induites par sa politique de développement durable et a formalisé ses engagements au travers d’une charte développement durable articulée autour de 3 grands principes :

La responsabilité économique

Engagement, vis à vis de ses actionnaires, à une politique de transparence au niveau de sa communication financière, proposition à ses clients des solutions « sur mesure » et des services adaptés à une logique « qualité et éthique », respect des réglementations locales et internationales, engagement actif dans la lutte contre la corruption.

La responsabilité sociale

Respect des droits de l’homme et du droit du travail, égalité des chances et non-discrimination, dialogue social et information continue de ses collaborateurs (mise en place d’instances représentatives du personnel, notamment du comité d’établissement), respect de bonnes conditions de travail au niveau de la santé et de la sécurité.

Une politique RH « durable »

Recrutement en permanence sur ses secteurs d’implantation, recrutement de collaborateurs peu ou pas qualifiés et accompagnement du retour à l’emploi des seniors, aide au développement économique des collectivités par la création d’emplois non qualifiés dans des petites/moyennes villes françaises.

La responsabilité environnementale

L’entreprise tend à réduire l’impact environnemental (émission de CO2, etc.) de ses activités et mène une action de gestion optimale des ressources naturelles. La flotte automobile du groupe est limitée au strict minimum. Une démarche de recyclage de son parc matériel informatique et de production ainsi que la collecte et le recyclage du papier a été mis en place en 2009. Cette même année une politique active visant la réduction de consommation papier a été développée : réduire l’impression des états de production, systématiser leur envoi au client par mail et dématérialiser les factures fournisseurs pour signature par GED.

Les engagements de Tessi

Tessi a la volonté d’appuyer son développement sur un ensemble de valeurs et de principes, mis en œuvre par ses dirigeants et ses collaborateurs et affirme clairement son engagement éthique, environnemental et sa responsabilité dans tous ses domaines d’activités.

Afin de formaliser ses engagements, Tessi a élaboré une charte développement durable afin que chacun de ses collaborateurs puisse s’y référer et s’y conformer en toute circonstance.

Ces règles ne sont bien évidemment pas exhaustives mais constituent des repères utiles pour tous les collaborateurs et l’ensemble de ses partenaires.

 

Les grands principes de la charte développement durable de Tessi

R épondre aux besoins et attentes de ses clients, par une offre de services personnalisée construite sur le dialogue, la qualité de son conseil et son expertise.
E liminer ou minimiser, dans la mesure du possible, les rejets des substances nuisibles pour l’environnement.
S ensibiliser son personnel au respect de l’environnement et la préservation des ressources naturelles.
P réserver la confidentialité des données qui lui sont confiées. Chaque collaborateur s’interdit d’utiliser des informations ou biens qu’il pourrait détenir dans le cadre de ses fonctions.
O rganiser le développement des compétences et la promotion sociale de ses collaborateurs, tout au long de leur vie professionnelle.
N ouer des relations de confiance durables avec ses actionnaires, clients et fournisseurs, en faisant preuve d’intégrité, de loyauté et de transparence dans sa communication.
S e conformer aux normes de travail internationales afin de garantir des conditions de travail dans lesquelles les droits humains fondamentaux seront obligatoirement respectés.
A gir contre la corruption sous toutes ses formes.
B énéficier d’un environnement de travail sain en respect des dispositions légales relatives à la sécurité et à la protection de la santé sur les lieux de travail.
L utter contre les discriminations pour assurer l’égalité des chances et promouvoir la diversité.
E ncourager ses partenaires sous-traitants et fournisseurs, à adhérer à ses valeurs et à apporter leur contribution à ses engagements en matière de développement durable.  

 

Les 10 principes du Pacte Mondial

Pour renforcer sa démarche RSE dans un esprit de "développement responsable et durable", Tessi a adhéré au pacte mondial des Nations Unies en janvier 2011.

Au travers de ce pacte, Tessi s'engage à communiquer annuellement sur ses avancées en matière de developpement durable et à respecter 10 principes fondamentaux, basés sur les droits de l'homme, les normes de travail et de l'environnement, et la lutte contre la corruption

Droits de l’homme 

  • Principe N°1 : Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’homme dans leur sphère d’influence ; et 
  • Principe N°2 : à veiller à ce que leurs propres compagnies ne se rendent pas complices de violations des droits de l’homme. 

Normes du travail 

  • Principe N°3 : Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d’association et à reconnaître le droit de négociation collective ; 
  • Principe N°4 : l’élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire ; 
  • Principe N°5 : l’abolition effective du travail des enfants ; et 
  • Principe N°6 : l’élimination de la discrimination en matière d’emploi et de profession. 

Environnement 

  • Principe N°7 : Les entreprises sont invitées à appliquer l’approche de précaution face aux problèmes touchant l’environnement ; 
  • Principe N°8 : à entreprendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d’environnement ; et 
  • Principe N°9 : à favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement. 

Lutte contre la corruption 

  • Principe N°10 : Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin. 

 

Pour en savoir plus www.unglobalcompact.org ou www.pactemondial.org